Filtres et bactéries

Filtres et bactéries

Un étang clair est fascinant et constitue un havre de paix dans le jardin. Malheureusement, les étangs sont continuellement exposés à des facteurs de pollution organique (feuilles tombées, restes de plantes, excès de nourriture pour poissons…) qui peuvent avoir un effet sur la clarté de l’eau de l’étang. 

Dans la nature, ces déchets organiques sont décomposés par de nombreuses bactéries.

Grâce à ce processus, qu’on appelle cycle de l’azote, les déchets toxiques sont transformés par les bactéries en substances inoffensives, ce qui permet d’éviter l’eau verte. Dans un étang artificiellement aménagé, la pression polluante est généralement plus élevée et le nombre de bactéries purifiantes est souvent insuffisant. En installant un filtre adapté et en ajoutant à temps opportun les bactéries appropriées, beaucoup de problèmes peuvent toutefois être évités.

Filtres: principe de fonctionnement et types

Si le nombre de plantes est suffisamment important et que vous n’avez pas plus de 50-60 cm de poissons par 1000 litres d’eau, la capacité autonettoyante de l’étang est suffisante pour obtenir et maintenir une eau claire sans filtre. Si vous voulez mettre plus de poissons dans votre étang et en particulier des cyprinidés, tels que les koïs et les poissons rouges ordinaires, un filtre s’avèrera généralement indispensable.

Le principe de fonctionnement de la plupart des filtres qui sont en vente dans les centres d’étang et de jardinage est double:

Etape 1: filtration mécanique par des brosses de filtrage, tapis de filtrage, tapis de mousse… élimination des particules de saleté, des algues flottantes et filamenteuses, des résidus végétaux

Etape 2: épuration biologique par un substrat spécifique et poreux: transformation et élimination des produits de décomposition nocifs et des aliments excédentaires

Les deux fonctions d’un filtre sont réalisées dans un seul ou dans plusieurs compartiments. Il existe des filtres à un compartiment (filtres tonneaux) et filtres à compartiments multiples. L’avantage des filtres à compartiments multiples est que l’eau est encore mieux filtrée avant de passer dans le dernier compartiment où aura lieu l’épuration biologique. En outre, ils possèdent une plus grande capacité d’épuration et sont plus faciles à entretenir. Important: nettoyez toujours votre filtre avec de l’eau de l’étang!

Un autre type de filtres réside dans les filtres UV. L’eau y coule à travers une lampe UV qui élimine toutes les algues unicellulaires. Les filtres UV n’offrent toutefois pas d’épuration biologique.

Il existe enfin des filtres de marécage ou filtres de lave (lagunage). Dans ces filtres, les bactéries qui vivent sur le substrat poreux sont responsables de la décomposition des matières organiques et de la transformation de substances indésirables en matières inoffensives. Les plantes de marais qui se trouvent sur le dessus du filtre se nourrissent des résidus résultant de ces transformations. Le bon fonctionnement du filtre dépendra de sa construction et de l’entretien. Les possibilités de développement des bactéries et l’alimentation en oxygène jouent un rôle crucial dans ce contexte. En général, les filtres de marécage ou filtres de lave sont équipés d’un système de préfiltrage sous forme d’un skimmer qui retient les déchets flottants avant que l’eau n’entre dans de filtre de lave.
Faites-vous aider par votre centre d’étang ou de jardinage lors du choix de votre filtre.

Espèces de bactéries

Les bactéries sont extrêmement importantes pour maintenir votre étang et vos poissons en bonne santé. Veillez donc à garder les bactéries en forme.

L’épuration biologique de l’eau (cycle de l’azote), un processus en 3 étapes:

  1. Dégradation des matières organiques par les bactéries de décomposition ou ‘décompositeurs’ jusqu’à l’obtention, entre autres, d’ammonium. Les bactéries de décomposition se développent très vite et sont presque toujours suffisamment actives.
  2. Transformation de l’ammonium en nitrite et nitrate par les bactéries nitrifiantes: l’oxygène est nécessaire dans cette étape.
  3. Transformation du nitrate en azote inoffensif sous forme de gaz par les bactéries dénitrifiantes: l’oxygène n’est pas nécessaire dans cette étape. Ces bactéries se développent très lentement. Il convient donc d’en ajouter régulièrement à l’eau et dans le filtre.

Matériaux de filtration pour l’épuration biologique

Les bactéries sont surtout présentes sur les surfaces auxquelles elles peuvent se fixer. Une moins grande quantité flotte librement dans l’eau. Cela explique l’importance d’un filtre biologique muni d’un substrat poreux ou de l’utilisation de ce type de substrat sur le fond de l’étang.

La DCM Lave pour Etangs est une fraction de lave spécifique pour étangs. Ce substrat inerte est très poreux, mais suffisamment dur. Les multiples pores créent une immense surface où les bactéries purifiantes peuvent se développer en masse. La DCM Lave pour Etangs convient donc idéalement pour le filtrage biologique dans les filtres à compartiments multiples ou les filtres de lave.

La Zéolite DCM peut être la solution indiquée pour une bonne fixation de l’ammonium. Moins d’ammonium dans l’eau signifie moins de nitrite et de nitrate polluant l’eau et par conséquent moins d’algues. Posez le panier rempli de zéolite dans l’étang, de préférence à la hauteur de l’ouverture d’écoulement du filtre pour une action optimale. La Zéolite DCM peut aussi être appliquée directement dans la partie biologique du filtre.

Augmentez la capacité du filtre

L' contient une concentration élevée en micro-organismes naturels, spécialement sélectionnés pour permettre un démarrage rapide de l’épuration biologique dans le filtre d’étang. Grâce à cette culture de bactéries suffisamment puissantes, votre filtre réussira en peu de temps à combattre efficacement les déchets présents dans l’eau.

application: au printemps, lors du démarrage d’un nouvel étang, après le nettoyage du filtre et après l’application de médicaments pour poissons

Entretien de la capacité de filtration biologique

L'Optima Bact DCM contient différentes souches de bactéries nitrifiantes et dénitrifiantes, indispensables pour réaliser le processus de décomposition des déchets organiques (cycle de l’azote) dans l’étang de manière rapide et surtout complète. Grâce à l’Optima Bact DCM , l’accumulation d’ammonium et de nitrate est évitée et les algues ont moins de chance de se développer.

Attention: pour une action optimale des bactéries, une bonne qualité de l’eau (pH entre 7,3 et 8,3) et une température supérieure à 10 °C sont indispensables

Conseil

Pour étangs avec filtre UV

L'Optima KH+ DCM est idéal pour obtenir un étang clair avec filtre UV. Il contribue fortement à l’épuration préventive de l’eau afin d’éviter la croissance d’algues filamenteuses dans les étangs équipés d’un filtre UV.

Zéolite DCM

Zéolite DCM

Fixation naturelle de l’ammonium