L’entretien des étangs-piscines

L’entretien des étangs-piscines

La clarté de l’eau d’un étang-piscine dépend de l’interaction de toutes sortes de processus biologiques, déterminés par la qualité de l’eau et par les bactéries purifiant l’eau.

Parfois, ces processus sont perturbés par des facteurs externes (tels que feuilles tombées, déchets organiques etc.), de sorte que l’eau devient trouble et que les algues apparaissent. C’est pourquoi il est important d’aider la nature au maximum et de protéger votre étang-piscine contre ces influences négatives.

Plan par étapes pour un étang-piscine clair et limpide:

Grâce à un plan par étapes ciblées, vous pourrez maintenir la limpidité de l’eau. Une simple intervention permet d’éviter de nombreux problèmes ou d’y remédier si nécessaire.

Etape 1: Evitez et enlevez les saletés apportées par le vent

Enlevez autant que possible les feuilles tombées et les autres saletés flottant à la surface de l’eau. Plus la quantité de saletés qui se déposent sur le fond est limitée, plus le nombre de déchets provoquant la croissance d’algues est réduit.
Orientez votre étang-piscine si possible de façon à ce que le vent transporte les saletés flottantes vers la zone de filtration naturelle. Un procédé encore plus efficace consiste à installer un skimmer qui retient les saletés flottantes.

Etape 2: Une bonne qualité de l'eau est essentielle: rétablissez les trois paramètres de l'eau

Un taux d’acidité correct (pH) et un niveau suffisamment élevé de la dureté totale (GH) et de la dureté carbonatée (KH) sont indispensables pour obtenir un étang-piscine sain (voir l’encadré).

  • pH = 7,3 – 8,3 pour une quantité suffisante d’éléments nutritifs et un bon développement des poissons, des plantes et des bactéries purifiant l’eau
  • KH = 8 °dH pour réduire au minimum les fluctuations du pH
  • GH = 12 °dH assurant une quantité suffisante de minéraux en solution pour des plantes et des poissons sains et pour éviter que les plantes deviennent visqueuses

Lors du démarrage d’un étang-piscine existant au printemps ou lors de l’aménagement d’un nouvel étang-piscine, ces trois paramètres peuvent être déséquilibrés. Dans ce cas, les bactéries purifiant l’eau ne fonctionnent pas correctement. En outre, les plantes ne poussent pas comme il faut et deviennent visqueuses. Chaque paramètre peut être réglé individuellement. Pour ce faire, vous pouvez vous fier aux produits suivants : pH-, calcaire, KH+, GH+

Si plusieurs paramètres doivent être rétablis en même temps, vous pouvez utiliser un produit unique: Optima pH-KH-GH DCM. Il vous permettra de créer de manière simple et rapide un équilibre biologique dans votre étang-piscine.

  • un produit 3-en-1 unique
  • permet d’obtenir un taux d’acidité optimal (pH) de l’eau de baignade: diminue un pH trop élevé et augmente un pH trop bas
  • augmente tant la dureté carbonatée (KH) que la dureté totale (GH) de l’eau pour une eau de baignade stable, une bonne croissance des plantes et des poissons sains
  • favorise l’activité bactérienne et la capacité autonettoyante de l’étang-piscine
  • diminue les effets désavantageux de certaines substances nuisibles (ammoniac, nitrite…) et favorise leur transformation

Etape 3: Inoculez votre étang avec des bactéries

Pour que le cycle de décomposition biologique puisse être réalisé de manière complète dans l’étang, 2 groupes de bactéries doivent être en équilibre. Ces 2 groupes sont:

  1. les bactéries qui décomposent les matières organiques et les transforment en éléments nutritifs.
  2. les bactéries purifiant l’eau, qui transforment les excès d’éléments nutritifs et qui les éliminent.

Au printemps, les bactéries purifiant l’eau ne sont pas encore suffisamment actives de sorte que le cycle de décomposition n’est pas complet. L’eau devient trouble et des algues apparaissent.

En inoculant l’eau d’étang avec une préparation de bactéries adaptée, vous pourrez donner un coup de pouce à la nature et déclencher un cycle de décomposition complet.

L’épuration naturelle de l’eau grâce à l’Optima Bact DCM

  • solution concentrée de plusieurs groupes de bactéries purifiant l’eau et qui adhèrent au substrat dans l’étang-piscine ou dans la zone de filtration
  • les substances nuisibles (ammoniac, nitrite, …) et les excès d’éléments nutritifs sont éliminés de l’eau. La croissance d’algues est ainsi évitée et l’eau reste claire.
  • évite l’eau trouble et empêche la formation d’une couche de vase pauvre en oxygène
  • indispensable lors du démarrage et de l’entretien d’un processus d’épuration biologique

L’importance des trois paramètres de l’eau: pH, KH et GH

Le taux d’acidité (pH) de l’eau d’étang est déterminant pour le bon déroulement du métabolisme des poissons, des plantes et des bactéries. Il est donc d’une importance vitale pour tous les organismes dans l’étang. Sans pH optimal (pH 7,3-8,3), les organismes habitant l’étang ne réussiront pas à se développer de façon optimale et il sera difficile d’atteindre et de maintenir un équilibre biologique stable dans l’étang-piscine.

taux d’acidité trop élevé (pH>8,5)

  • disponibilité diminuée de certains éléments nutritifs pour les plantes
  • rend les poissons plus sensibles aux maladies et aux parasites
  • freine la croissance de certains organismes de sorte que d’autres organismes (souvent des algues) ont la chance de se multiplier massivement, avec une perturbation de l’équilibre biologique comme résultat.
  • augmentation du risque d’intoxication des poissons due à l’accumulation d’ammoniac dans l’étang

taux d’acidité trop bas (pH<6,5)

  • concentrations élevées en métaux lourds dans l’étang. Ceux-ci sont toxiques et freinent la croissance des plantes aquatiques, des poissons et des bactéries.
  • la capacité autonettoyante de l’étang est diminuée
  • accumulation de déchets organiques et libération de substances nuisibles
  • atteinte des muqueuses des poissons

La dureté carbonatée (KH) de l’eau détermine la capacité de l’étang à compenser les variations du pH et à neutraliser des matières nuisibles. Comme les plantes consomment du dioxyde de carbone la journée et en produisent la nuit, le taux d’acidité varie selon un cycle jour-nuit. Vu que de trop grandes variations de pH sont dangereuses pour les poissons et les plantes, il est nécessaire d’avoir une dureté carbonatée suffisamment élevée (8 °dH) pour réduire au minimum les variations du pH.

La dureté totale (GH) est déterminée par la quantité totale de calcium (Ca) et de magnésium (Mg) dissous dans l’eau et qui est à la disposition des plantes aquatiques. Le calcium et le magnésium sont des minéraux essentiels pour les plantes et les poissons. Ils sont par exemple responsables de la solidité des parois cellulaires et de la couleur vert foncé du feuillage. Une dureté totale suffisamment élevée (12 °dH) est indispensable pour garder des plantes et des poissons sains et pour éviter que les plantes aquatiques deviennent visqueuses.

L’importance des bactéries purificatrices dans un étang-piscine

Les déchets tels que les feuilles tombées, les résidus alimentaires, les excréments de poissons et résidus de plantes mortes rendent l’eau trouble. Si ces déchets ne sont pas éliminés à temps, ils se déposeront dans votre étang où ils constitueront une source d’éléments nutritifs pour les algues. La teneur en oxygène de l’eau diminuant, les poissons deviennent stressés et plus sensibles aux maladies.

Les bactéries sont essentielles pour obtenir une eau d’étang claire et saine parce qu’elles permettent une transformation rapide de ces déchets. La transformation se déroule en plusieurs étapes ; chacune d’entre elles est assurée par un groupe de bactéries spécifiques. Certaines espèces de bactéries décomposent les dépôts organiques, tandis que d’autres sont responsables de la transformation des éléments nutritifs minéraux excédentaires. Ce dernier groupe de bactéries purificatrices empêche l’accumulation d’éléments nutritifs et contribue ainsi à prévenir la croissance d’algues. Les deux espèces de bactéries sont déterminantes pour la qualité de l’eau de l’étang-piscine et doivent dès lors être présentes en nombre suffisant dans l’étang.

Mode d’emploi Optima pH-KH-GH DCM

Dose:

100 g par 1000 litres d’eau

Application:

  • répartissez la poudre aussi uniformément que possible sur toute la surface de l’étang, sans la dissoudre préalablement.
  • pour un résultat optimal, appliquez Optima pH-KH-GH DCM au printemps (avril) et en été (juillet).
  • une fois ouvert, il convient d’appliquer tout le contenu d’un sachet de poudre Optima pH-KH-GH DCM. Comme le produit absorbe l’humidité de l’air, son efficacité va diminuer peu à peu.
  • il est nécessaire d’appliquer Optima pH-KH-GH DCM une deuxième fois parce que les plantes utilisent pendant leur croissance la dureté ajoutée au printemps. En été, celle-ci peut donc à nouveau être trop basse.
  • Optima pH-KH-GH DCM est totalement sûr pour les hommes, les poissons, les plantes et tous les organismes qui vivent dans l’étang. Il améliore la qualité de l’eau pour une meilleure croissance des habitants de l’étang et pour un équilibre biologique stable.

Mode d’emploi Optima Bact DCM

Dose:

dans l’étang même: 100 ml par 1000 litres d’eau
dans le filtre biologique: 20 ml par litre de contenu de filtre

Application:

  • dans l’étang: diluer la dose adéquate dans un seau d’eau d’étang
  • filtre biologique: contrôler le fonctionnement du filtre et son degré de pollution. Nettoyer le filtre si nécessaire. Diluer le produit dans 1 à 2 litres d’eau d’étang et le répartir de manière uniforme sur le substrat assurant la filtration
  • à appliquer lorsque la température de l’eau est de 10 °C ou plus. Dans de l’eau plus froide, les bactéries purificatrices se développeront en effet trop lentement. En appliquant d’abord Optima pH-KH-GH DCM, vous créez les conditions idéales pour une croissance rapide des bactéries
  • répéter le traitement chaque mois pour un résultat optimal.

Tip

Si votre étang-piscine est équipé d’une lampe UV, le fonctionnement de celle-ci pourra être combiné avec une préparation de bactéries adaptée, à savoir . Cette préparation contient différentes souches de bactéries purificatrices ensemencées sur un support minéral. Lorsque vous répartissez sur la surface de l’étang, le produit coule vers le fond. Les bactéries sont protégées par le support minéral et sont stimulées à se développer sur place. Elles ne se déplaceront donc pas librement et ne seront pas tuées lorsque l’eau passera à travers la lampe UV.

Optima pH-KH-GH DCM

Optima pH-KH-GH DCM

Pour un équilibre optimal de l’eau de l’étang