Une eau claire grâce à un filtre biologique

Une eau claire grâce à un filtre biologique

Dans un étang-piscine, la clarté de l’eau est d’une très grande importance. Pour éviter que l’eau d’étang soit polluée par les feuilles tombées, les restes de plantes, un excès d’aliments pour poissons ou par d’autres déchets, l’étang est généralement équipé d’un filtre approprié.

Une eau claire grâce à un filtre biologique

Dans un étang-piscine, il s’agit le plus souvent d’un filtre biologique de marécage, également appelé filtre de lave.
Dans un filtre de lave, les bactéries de décomposition et de purification transforment les déchets organiques en éléments inoffensifs de façon rapide et efficace. Le bon fonctionnement du filtre dépendra de sa construction et de l’entretien. Les possibilités de développement des bactéries et l’alimentation en oxygène jouent un rôle crucial dans ce contexte.

Principe:

Un filtre biologique de marécage est généralement rempli de pierres poreuses dans lesquelles d’innombrables bactéries peuvent former des foyers. Le dessus du filtre est couvert de plantes de marais qui se nourrissent des résidus provenant du traitement des déchets organiques par les bactéries purifiantes. Quelques exemples sont l’Iris et le Carex.
La DCM Lave pour Etangs se présente sous forme de pierres dures et inertes dont la porosité est très élevée, ce qui attire une quantité innombrable de bactéries purifiant l’eau.

L’envasement d’un filtre de lave ? Un phénomène tout à fait évitable!

Un filtre qui s’envase après quelques années provoque beaucoup d’ennuis et de travail supplémentaire. En procédant de manière réfléchie et en effectuant un minimum d’entretien, ces problèmes peuvent toutefois être évités:

Veillez à une alimentation en eau bien étudiée:

Dans un filtre de lave, l’alimentation en eau est réalisée soit par le dessous (‘anaérobie’), soit par le dessus (‘aérobie’). Le choix du principe dépendra de la pression polluante attendue.
Dans les étangs-piscines ? on utilise généralement un filtre aérobie, ce qui signifie que l’eau passe du haut vers le bas.

Biofiltre aérobie:

Ce biofiltre est le plus souvent installé juste en dessous de la surface de l’étang de sorte que l’eau polluée traverse le déversoir de l’étang avant d’entrer dans le filtre. Ensuite, l’eau polluée passe lentement à travers la couche de lave riche en bactéries purifiantes qui se trouve au fond du filtre. L’eau ainsi épurée est repompée dans l’étang.
Comme la couche supérieure du filtre fait fonction de skimmer dans cette construction, il est possible qu’une quantité exagérée de déchets organiques s’accumule dans cette zone. Pour éviter l’envasement du filtre, il convient de l’inoculer avec des bactéries supplémentaires et d’enlever les saletés excédentaires à la main. Les plantes palustres, telles que le lis jaune par exemple, peuvent également contribuer au traitement des déchets organiques excédentaires présents dans la couche supérieure du filtre.

Utilisez de la lave pour étangs poreuse mais suffisamment dure:

Outre le principe de filtrage choisi, la taille et le type de lave utilisé jouent également un rôle important. Généralement, la surface du filtre de lave correspond à 1/5 jusqu’à 1/3 de la surface totale de l’étang. La lave utilisée doit être bien poreuse et suffisamment dure à la fois. La DCM Lave pour Etangs provient de carrières de lave spécifiques et répond parfaitement à ces exigences.

Réalisez un préfiltrage en installant un skimmer:

La majorité des déchets qui se retrouvent dans l’étang sont d’origine externe : feuilles apportées par le vent, pollen, etc. En installant un skimmer qui retient les déchets flottants, l’eau est filtrée une première fois avant d’entrer dans le filtre de lave, ce qui évite de polluer inutilement ce dernier.

Ajoutez régulièrement des bactéries supplémentaires:

Les bactéries purifiant l’eau sont naturellement présentes dans l’eau. Il arrive toutefois qu’elles se révèlent incapables de faire face à la pression polluante. Un coup de pouce s’avèrera nécessaire pour obtenir la limpidité de l’eau souhaitée. Il convient donc d’inoculer le filtre de lave, de préférence au moins 1x par an, avec l’Optima Bact DCM. Ainsi, la puissance de filtrage augmentera considérablement, ce qui contribue à éviter l’envasement dû à une pollution trop importante.

DCM Lave pour Etangs

DCM Lave pour Etangs

Lave pour étangs