Alimentation

Alimentation

Les besoins alimentaires précis des poissons de votre étang sont difficiles à déterminer. Si vous tenez compte des points énumérés ci-dessous, vous ne rencontrerez probablement aucun problème.

Quantité

Ne donnez jamais plus de nourriture aux poissons que ce qu’ils peuvent manger en 5 minutes. Les aliments excédentaires descendent au fond de l’étang et enrichissent l’eau en éléments nutritifs, permettant ainsi aux algues de proliférer. En outre, la décomposition de ces aliments excédentaires consomme de l’oxygène inutilement. Il est préférable de donner trop peu que trop à manger. En effet, un poisson mange souvent plus que ce qui est bon pour lui. La vessie natatoire peut alors être littéralement comprimée.

Composition

Si la quantité d’aliments est importante, leur composition l’est d’autant plus. Au printemps et en automne, préférez les aliments digestes à base de végétaux car le métabolisme des poissons à sang froid ne fonctionne plus de façon optimale lorsque les températures sont basses. En été, donnez des aliments riches en énergie, essentiellement composés de protéines animales.

Les poissons ont également besoin de vitamines. La vitamine A est importante pour la vue, la vitamine B2 pour l’absorption des hydrates de carbone et les vitamines C et D pour la solidité du squelette.
Faites-vous conseiller par votre centre d’étang ou de jardinage si vous cherchez des aliments pour poissons de qualité supérieure.

Fréquence

La fréquence à laquelle vous nourrissez vos poissons dépend de deux facteurs:

  • les plantes présentes dans l’étang
  • la température de l’eau

Un grand nombre de plantes signifie non seulement une grande quantité d’aliments végétaux, mais aussi une grande quantité d’insectes dans l’eau et sur les plantes subaquatiques. Par conséquent, si votre étang contient des plantes, nourrissez moins fréquemment vos poissons en été (3-4 fois par semaine). Si votre étang ne contient pas de plantes, nourrissez vos poissons tous les jours. Dans tous les cas, il est suffisant de les nourrir une seule fois par jour.

Dès que la température de l’eau descend sous 15°C, vous pouvez réduire les quantités de nourriture de moitié: 1-2 fois dans un étang avec plantes et 3-4 fois dans un étang sans plantes. Utilisez une nourriture plus digeste. Arrêtez complètement de nourrir les poissons lorsque la température de l’eau tombe sous 10°C. Tant le métabolisme des poissons que l’activité purificatrice des bactéries nitrifiantes s’arrêtent en grande partie.