Plantes oxygénantes

Plantes oxygénantes

Les plantes oxygénantes poussent “en dessous” et libèrent de l’oxygène dans l’eau de l’étang. Cet oxygène est vital pour les poissons et essentiel pour la décomposition bactérienne des matières organiques telles que les déchets végétaux et l’excédent des aliments donnés aux poissons.

Si vous souhaitez que votre étang soit clair et sain, ne soyez pas économe dans l’acquisition des plantes aquatiques. Quatre à six touffes par 1000 litres d’eau sont un minium absolu.

Ces plantes produisent de l’oxygène et se développent rapidement. Elles absorbent de nombreuses substances nutritives (nitrate, phosphate) dans l’eau et préviennent ainsi la prolifération des algues. Une mauvaise qualité de l’eau provoque un dépérissement et/ou la mort des plantes oxygénantes. La dureté de l’eau est donc particulièrement importante pour les plantes oxygénantes. Vous pouvez y remédier en ajoutant de l’Optima GH+ DCM à l’eau.

Comme toutes les plantes oxygénantes ne poussent pas correctement dans chaque type d’étang, il est conseillé de planter différentes variétés dès le départ. Ainsi, vous étalez le risque et vous pouvez déterminer les variétés qui se plaisent bien dans votre étang.

Une fois que les plantes oxygénantes sont en pleine croissance, il arrive que cette dernière doive être limitée. Une forte croissance des plantes oxygénantes signifie que les éléments nutritifs excédentaires sont bien décomposés dans l’eau. Pour éviter que l’étang soit envahi par les plantes, vous pouvez sans problème réduire le nombre de celles-ci. Retenez néanmoins au minium 1/3 du volume pour ne pas mettre en danger l’équilibre dans l’étang.

Variétés de plantes oxygénantes:

potamot (Potamogeton)

élodée (Elodea, Egeria)

cornifle (Ceratophyllum)

myriophylle (Myriophyllum)

hottonie (Hottonia)

Optima GH+ DCM

Optima GH+ DCM

Augmente la dureté totale (GH)