Combattre les chenilles présentes sur les buis

Combattre les chenilles présentes sur les buis

Les buis sont très populaires dans nos jardins. Grâce à leur belle couleur verte pendant toute l’année, ils sont appréciables à tout moment. Ces derniers temps, ils sont toutefois de plus en plus victimes de la pyrale du buis. Découvrez nos conseils, car il n’est probablement pas encore trop tard pour les sauver!

La pyrale du buis et la chenille du buis.

Originaire d’Asie (Japon, Corée du Sud et Chine), la pyrale du buis est arrivée en Europe par l’importation de plantes asiatiques. Etant donné que la pyrale du buis et ses chenilles n’ont pas de prédateurs naturels dans nos contrées, elles peuvent se propager rapidement et sans problème.

Pyrale du buis

La pyrale du buis est un papillon de nuit de la famille des Crambidés. Elle est 4-4,5 cm de long (envergure) et de couleur blanc crème avec une bande brun foncé doré en bordure des ailes. 

Pyrale du buis

Les dégâts aux plantations de buis ne sont pas directement causés par la pyrale du buis, mais bien par la chenille du buis. Il s’agit d’une chenille de couleur vert foncé, ornée de stries longitudinales foncées très prononcées et à la tête noire. Les chenilles de la pyrale du buis n’ont qu’un seul objectif: défeuiller les buis au plus vite! Elles consomment les feuilles fraîches de buis en grandes quantités, correspondant à quelques fois leur poids corporel par jour, pour se métamorphoser ensuite en papillon.

Symptômes

Dans un premier temps, la chenille du buis gratte l’épiderme sur la face inférieure de la feuille, après quoi elle consomme la feuille entière. Ainsi, le buis est totalement mis à nu en un rien de temps et tout ce qui reste sont des feuilles mortes, des rameaux nus, des squelettes de feuilles et des fils de soie.

Etant donné que la chenille est verte et que cette couleur constitue un excellent camouflage, il peut prendre un certain temps avant que les premiers dégâts ne soient observés. Il est donc conseillé d’inspecter régulièrement vos buis dès le début de la saison pour vérifier la présence de chenilles. Mais il y a mieux. Au lieu de vous ‘plonger’ dans vos buis chaque jour, vous pouvez simplement installer un Piège à phéromones DCM en combinaison avec le DCM Cydalima-Pheromone (Phéromone Pyrale du buis) pour surveiller la présence de la pyrale du buis. Suivez attentivement le vol des papillons pour détecter les infestations à un stade précoce.

Surveillez la pyrale du buis

La pyrale du buis développe plusieurs générations par an. Les chenilles de la dernière génération passent l’hiver. Cela signifie que la lutte contre les chenilles se situe aussi bien au printemps, qu’en été et en automne. Les papillons adultes quant à eux peuvent être observés à partir de fin mai jusqu’à fin juin et ensuite en août-septembre. Ces périodes sont dès lors idéales pour installer le Piège à phéromones DCM en combinaison avec le DCM Cydalima-Pheromone (Phéromone Pyrale du buis).

Plan en étapes

  1. Installez un Piège à phéromones DCM à une hauteur de 75-150 cm
  2. Placez 1 capsule de DCM Cydalima-Pheromone (Phéromone Pyrale du buis) dans le panier situé sur le dessus du Piège à phéromones DCM et placez de préférence également une capsule de phéromone dans le deuxième panier situé en bas
  3. La phéromone reste active pendant 6 à 8 semaines, le Piège à phéromones DCM peut être réutilisé.

Période d’application

Revitalisez les buis

Vu que les chenilles de la pyrale du buis mangent seulement les feuilles et ne s’attaquent pas aux racines, les buis pourront se rétablir l’année suivante, à condition bien évidemment de prendre les mesures nécessaires pour barrer la route aux pyrales du buis et leurs chenilles. 

DCM Cydalima-Pheromone®

DCM Cydalima-Pheromone®

Phéromone pyrale du buis