Aménagement

Cultiver sous serre: astuces et conseils

Les amoureux des jardins préfèrent passer un maximum de temps dans le jardin. Pour beaucoup d’entre eux, posséder une serre constitue dès lors un rêve ultime. Une serre permet en effet de prolonger la saison de jardinage et de profiter plus longtemps du jardin. Mais à quoi faut-il faire attention lors de vos semis et plantations sous serre? 

Profiter plus longtemps de votre jardin

La saison de jardinage s’étend généralement du printemps jusqu’à la fin de l’automne pour s’arrêter complètement en hiver. Une serre vous permet de prolonger la saison de jardinage. Au printemps, vous pouvez commencer beaucoup plus tôt à cultiver des légumes, des plantes aromatiques et des plantes pour votre jardin d’ornement. En automne, vous pouvez continuer à jardiner plus longtemps, parce que la serre offre une protection suffisante contre le froid et les premières gelées. Une serre est également un endroit idéal pour hiverner vos plantes d’orangerie et toutes sortes d’autres plantes gélives. 

Un sol fertile

Très souvent, le sol dans la serre n’est rien d’autre que la terre du jardin. Tout comme c’est le cas pour le potager, le sol doit être en bon état avant de pouvoir commencer vos semis et plantations. En effet, la base d’une croissance saine et d’une culture sans problèmes est un sol aéré et riche en humus avec une capacité de rétention d’eau suffisante et une abondance de réserves nutritives. 

Pour connaître l’état du sol dans votre serre, il convient de le faire analyser. Aujourd’hui, les échantillons de terre peuvent être déposés dans la plupart des centres de jardinage spécialisés. Une fois l’analysé effectuée, vous recevrez presqu’immédiatement les résultats et les conseils nécessaires.

La meilleure méthode pour remettre en état votre sol consiste généralement en 3 étapes :

Étape 1: Veillez à un taux d’acidité (pH) adapté

Ce n’est que lorsque le sol présente un niveau d’acidité correct que les plantes peuvent assimiler suffisamment d’éléments nutritifs. Souvent, cependant, le taux d’acidité ou pH du sol est trop bas. Un chaulage, par exemple avec les Algues marines Granulées DCM, permet de rétablir rapidement le taux d’acidité à un niveau optimal.

Étape 2: Veillez à un sol aéré, riche en humus 

En incorporant des matières organiques au sol, sa structure s’améliore. En même temps, la vie microbienne du sol est stimulée. Le Fumier séché de Vache-Poule-Cheval DCM et le Vivimus® Légumes & Fruits DCM sont deux amendements du sol qui conviennent idéalement à cet effet. Ce dernier peut également être utilisé dans le trou ou la fosse de plantation lors de vos plantations. 

Étape 3: Veillez à une nourriture adaptée

Offrez à vos plantes une source alimentaire qui reste quotidiennement à leur disposition et ce pour la durée complète de la culture. Utilisez donc l'Engrais Légumes & Fruits DCM. Cet engrais entièrement organique, efficace pendant au moins 100 jours ne contient pas de sels minéraux et ne provoque pas de salinisation du sol. 

Les sels peuvent en effet causer des problèmes. Vu qu’il ne pleut jamais dans la serre, le sol n’est pas rincé naturellement. Tôt ou tard le sol se salinise. Ce phénomène se manifeste par une couche blanche à la surface du sol, formée par les cristaux de sel présents dans le sol : le développement des racines est perturbé, ce qui se traduit par une mauvaise croissance des plantes. 

Avec l'Engrais Légumes & Fruits DCM, cette accumulation excessive de sels est évitée. Les éléments nutritifs organiques contenus dans cet engrais sont libérés progressivement selon les besoins de la plante. Les matières organiques de cet engrais sont transformées en humus par la vie microbienne. L’humus améliore la structure du sol, permettant un enracinement rapide et facile. En outre, il augmente la capacité de rétention d’éléments nutritifs du sol tout en réduisant le lessivage et en améliorant la rentabilité. 

Comment l'utiliser?

Enfouir superficiellement l’engrais avant le semis ou la plantation et arroser. 

légumes fruits 0,8 – 1,2 kg/10 m²
légumes feuilles 0,6 – 1 kg/10 m²
choux 0,8 – 1,2 kg/10 m²
légumineuses 40 g/10 m²
vignes 0,8 – 1,2 kg/10 m²
plantes aromatiques 0,4 – 0,6 kg/10 m²

Une fois ces préparations terminées, vous pouvez commencer vos semis et plantations. Retroussez-vous les manches donc et soyez patient! Au bout de quelques semaines ou mois, vous récolterez une abondance de légumes sains dont vous pourrez vous régaler à volonté. Bon appétit!

D'autres personnes ont aussi lu les conseils de jardinage suivants

Trouvez un point de vente près de chez vous

DCM Newsletter

Inscrivez-vous au bulletin d'info!