Traitement

Pucerons

Pucerons

Bien qu’ils soient surtout présents sur les rosiers, les pucerons adorent aussi les feuilles de laitues et les parties vertes et juteuses des plants d’haricots. Ils piquent les feuilles, les boutons et les jeunes pousses et sucent la sève des plantes, ce qui a pour effet de les affaiblir.

Que faire lorsque vos buis présentent des feuilles jaunes ou d’autres symptômes de carence?

Que faire lorsque vos buis présentent des feuilles jaunes ou d’autres symptômes de carence?

Un jardin sans buis ne se conçoit pas. Cela se comprend aisément car le buis a belle allure et donne de la structure et de la couleur au jardin en hiver. A condition toutefois que ses feuilles soient vertes et brillantes, car un buis aux feuilles jaunâtres perd tous ses charmes.

Eliminer les pucerons de vos rosiers et de vos plantes ornementales
Bourdons

Bourdons

On a déjà beaucoup écrit sur les bourdons et les abeilles. Pourquoi sont-ils si importants au jardin? Vous le découvririez rapidement, si tout d’un coup il n’y en avait plus.

Limaces

Limaces

Les gastéropodes, et en particulier les limaces (sans coquille), se réjouissent de feuilles tendres et de jeunes pousses. Ils peuvent ingurgiter jusqu’à 50% de leur poids corporel par jour. Ils vivent en moyenne 9 à 12 mois et déposent jusqu’à 300 oeufs durant cette période. Vous avez sans doute déjà observé ces petits amas de billes translucides en binant ou ratissant la terre. Après environ 3 semaines, les oeufs éclosent et 2 mois plus tard, les limaces peuvent se reproduire.

Les nématodes DCM : utilisation
Poux rouges

Poux rouges

S’il y a une chose qui peut rendre les poules nerveuses, ce sont les dermanysses ou poux rouges des oiseaux. Ces dernières années, ces parasites constituent un problème croissant dans nos poulaillers. Ils s’attaquent aussi aux pigeons et canaris vivant dans une cage. Les reptiles gardés dans un vivarium peuvent eux aussi être atteints.

L’otiorhynque

L’otiorhynque

A part quelques feuilles rongées, l’otiorhynque adulte ne cause pas beaucoup de dégâts dans le jardin. Ce qui n’est pas du tout vrai pour les larves. Les femelles de l’otiorhynque n’ont pas besoin de s’accoupler pour pondre et peuvent déposer jusqu’à 500 oeufs, dispersés dans le sol. En été, les larves commencent leur trajet ravageur, d’abord par les petites racines, et au fur et à mesure de leur croissance, elles s’attaquent aussi à des racines de plus en plus grosses, voire au collet des racines.