Traitement

Pourquoi chauler son potager?

Pourquoi chauler son potager?

La chaux est un produit idéal pour rétablir rapidement le taux d’acidité du sol dans votre potager. Un taux d’acidité (pH) correct est indispensable pour une bonne assimilation des éléments nutritifs et une croissance aisée. Un feuillage pâle et une mauvaise croissance révèlent souvent un taux d’acidité inadapté et sont à l’origine d’une récolte moins importante.

Comment cultiver des tomates ?

Comment cultiver des tomates ?

Améliorer le sol de la serre, fertiliser et prévenir le cul noir.

Pucerons dans la serre

Pucerons dans la serre

Dans la serre, les pucerons peuvent être bien plus ennuyeux qu’au potager. Dans ce milieu chaud et humide, ils se multiplient très rapidement et sont moins accessibles à leurs prédateurs naturels.

Pucerons

Pucerons

Bien qu’ils soient surtout présents sur les rosiers, les pucerons adorent aussi les feuilles de laitues et les parties vertes et juteuses des plants d’haricots. Ils piquent les feuilles, les boutons et les jeunes pousses et sucent la sève des plantes, ce qui a pour effet de les affaiblir.

Faire son compost soi-même

Faire son compost soi-même

En compostant vous-même vos ordures ménagères et vos déchets de jardin, vous respectez l’environnement et en même temps vous obtenez un amendement du sol utilisable dans le jardin. Composter n’est d’ailleurs pas difficile. Il suffit de respecter quelques règles simples. C’est avec plaisir que nous vous mettons sur la bonne voie.

Tavelure

Tavelure

Tout comme votre potager et votre serre sont parfois atteints par l’oïdium, votre verger peut être attaqué de champignons spécifiques. Les pommiers et poiriers sont sensibles à la tavelure et les pêchers redoutent la cloque. La meilleure façon d’éviter ces champignons consiste à renforcer vos arbres. Vous pouvez par exemple le faire avec de la prêle.

Cloque

Cloque

Les pêchers sont sensibles à la cloque. La meilleure façon d’éviter ces champignons consiste à renforcer vos arbres. Vous pouvez par exemple le faire avec de la prêle.

Oïdium

Oïdium

L’oïdium ne doit pas être confondu avec le mildiou. Pourtant, ils ont une chose en commun: ils recouvrent les feuilles de vos légumes d’un duvet blanc.

L’oïdium apparaît souvent après une période de chaleur et de sécheresse prolongée.

Mes légumes sont-ils vraiment BIO ?

Mes légumes sont-ils vraiment BIO ?

Existe-t-il une meilleure garantie de qualité que de manger les légumes de son propre potager? Le fait que vous savez en tant que jardinier ce que vous apportez à votre potager pour lui permettre une bonne croissance est une pensée rassurante. En outre, les légumes de votre propre potager ont toujours ce petit supplément de goût. Néanmoins, des questions peuvent subsister: “Comment fertiliser mon potager? Devons-nous utiliser des engrais organiques? Et … est-ce alors du vrai BIO?”

Le chaulage et la fertilisation de vignes

Le chaulage et la fertilisation de vignes

Tout comme tant d’autres plantes dans votre jardin, vos vignes requièrent un entretien adéquat pour bien pousser et produire des raisins savoureux et juteux. Outre un bon chaulage, il est également important de prévoir une fertilisation adaptée.

Chaulage des arbres

Chaulage des arbres

Les vieux remèdes de grand-mère pour le jardin sont toujours d’actualité. Il y a une bonne raison à cela: ils sont efficaces!

Bourdons

Bourdons

On a déjà beaucoup écrit sur les bourdons et les abeilles. Pourquoi sont-ils si importants au jardin? Vous le découvririez rapidement, si tout d’un coup il n’y en avait plus.

Doryphore

Doryphore

Bien que le doryphore soit un très bel insecte, rayé de noir et de jaune, ses larves peuvent mettre vos plants de pommes de terre totalement à nu en un rien de temps. Ces larves gonflées de 1 à 2 mm de long, de couleur rouge plus ou moins foncé (et pourvues de pattes!) s’enfoncent dans le sol en automne pour se transformer en pupe au printemps et se reproduire en tant que doryphore. Le coléoptère installe massivement des amas d’oeufs jaunes au revers des feuilles de plants de pommes de terre, d’où les jeunes larves entament leur trajet ravageur.

Chenilles dans le potager

Chenilles dans le potager

Un jardin potager abrite beaucoup de chenilles. Elles se nourrissent de végétaux tendres, pour se développer en teignes ou papillons. Il y en a qui ne provoquent que peu de dégâts, tandis que d’autres sont particulièrement voraces, comme la chenille de la piéride du chou qui met littéralement vos choux à nu. Les larves de la piéride du chou procèdent de manière encore plus drastique. Elles rongent les racines et le tronc des choux; quelques larves suffisent pour gâcher complètement un chou.

Limaces

Limaces

Les gastéropodes, et en particulier les limaces (sans coquille), se réjouissent de feuilles tendres et de jeunes pousses. Ils peuvent ingurgiter jusqu’à 50% de leur poids corporel par jour. Ils vivent en moyenne 9 à 12 mois et déposent jusqu’à 300 oeufs durant cette période. Vous avez sans doute déjà observé ces petits amas de billes translucides en binant ou ratissant la terre. Après environ 3 semaines, les oeufs éclosent et 2 mois plus tard, les limaces peuvent se reproduire.

Mouche blanche

Mouche blanche

Le nom de mouche blanche prête à confusion, car il ne s’agit pas du tout d’une mouche, mais d’un membre de la famille des pucerons, également appelé ‘aleurode’. Ce minuscule insecte volant blanc terne, d’aspect poudreux, se cache sur la face inférieure des feuilles. Il y suce la sève de la plante, ce qui affaiblit celle-ci. Comme les pucerons, les mouches blanches sécrètent également un miellat collant qui attire les champignons, tels que la fumagine, un problème que l’on veut à tout prix éviter dans la serre.

La mouche de la cerise

La mouche de la cerise

La mouche de la cerise pond ses oeufs dans la peau des cerises pas encore mûres. Les larves se nourrissent de la chair du fruit. Après avoir quitté le fruit, elles se laissent descendre au sol pour se transformer en pupe.