Chenilles dans le potager

Chenilles dans le potager

Un jardin potager abrite beaucoup de chenilles. Elles se nourrissent de végétaux tendres, pour se développer en teignes ou papillons. Il y en a qui ne provoquent que peu de dégâts, tandis que d’autres sont particulièrement voraces, comme la chenille de la piéride du chou qui met littéralement vos choux à nu. Les larves de la piéride du chou procèdent de manière encore plus drastique. Elles rongent les racines et le tronc des choux; quelques larves suffisent pour gâcher complètement un chou.

Les oiseaux présents au jardin chasseront une partie des chenilles sur vos légumes, et les grandes chenilles peuvent être enlevées à la main. Il est toutefois plus facile de rendre les feuilles moins attrayantes pour les chenilles.

Les poudres de roche, comme la , sont riches en acide silicique (silicium) et oligoéléments. Pulvérisées sur les feuilles de vos légumes, elles vont extraire de l’eau des feuilles tout en les rendant plus dures et plus résistantes.

Les orties sont particulièrement riches en oligoéléments, magnésium, soufre et fer. En vaporisant les feuilles de vos plantes potagères avec le après une attaque de chenilles, vous augmentez leurs défenses naturelles et vous les renforcez. En outre, les papillons et les teignes n’aiment pas l’odeur de purin d’orties. Au lieu de traîner au potager, ils chercheront donc un autre endroit pour pondre leurs oeufs desquels écloront les chenilles.

“Une feuille dure et raide stimulera beaucoup moins l’appétit qu’une feuille tendre et juteuse.”