Combattez les chenilles de la pyrale du buis de manière rapide et biologique

Le buis se prête bien à la formation de haies et à la taille en topiaire au jardin d’ornement ou en pot. Ces dernières années, il est souvent attaqué par un nouveau ravageur asiatique: la pyrale du buis. L’application contrôlée des moyens biologiques adéquats permet d’en maîtriser l’infestation et d’éviter le dépérissement de tous les buis.

Reconnaître les chenilles de la pyrale du buis

Il s’agit tout d’abord de reconnaître rapidement la présence de la pyrale du buis. Une détection précoce permet d’intervenir plus rapidement. La chenille de la pyrale du buis est facilement reconnaissable avec sa tête noire et son corps vert clair, orné de points noirs et de stries longitudinales, claires et foncées. Les dégâts causés par son rongement se manifestent par un brunissement, des feuilles mortes et des tiges nues. Les feuilles peuvent également être liées ensemble avec des fils de soie avec des excréments à l’intérieur.

Combattre les chenilles de la pyrale du buis de manière efficace et biologique

FlorBac®, un insecticide biologique, contient des spores de la bactérie pathogène d’insectes Bacillus thuringiensis ssp. aizawai. En pulvérisant FlorBac®, en mélange avec de l’eau, sur les plantes, les spores de la bactérie pathogène d’insectes se retrouvent sur le feuillage. Les chenilles qui se nourrissent des feuilles traitées les ingèrent en même temps que les tissus des plantes. Les spores se retrouvent ensuite dans le canal digestif des chenilles, où elles sont transformées en toxines qui se fixent sur la paroi de l’intestin. Les chenilles perdent leur appétit (elles ne se nourrissent plus et ne causent donc plus de dégâts), leur intestin est perforé par les toxines et elles meurent après quelques jours.

Grâce à son action très spécifique et sélective, FlorBac® peut être utilisé jusqu’au jour de la récolte (délai d’attente de 0 jour). FlorBac® est également compatible avec les stratégies de production biologique intégrée (Règl. CE n° 834/2007 et modifications) et préserve les prédateurs utiles (insectes et mites) et les bourdons.

Avant le traitement avec FlorBac®

Après le traitement avec FlorBac®

Quand appliquer le FlorBac® ?

La pyrale du buis développe deux générations par an. Les chenilles de la dernière génération passent l’hiver. La lutte contre ce parasite est assez complexe, parce qu’au cours de l’année, il y a trois périodes pendant lesquelles on peut s’attaquer aux chenilles de la pyrale, à savoir le printemps, l’été et l’automne (flèches rouges). Après avoir mué plusieurs fois et après avoir causé d’importants dégâts de rongement, les chenilles se métamorphosent en chrysalides. Enfermées dans une feuille entourée de fils de soie, les chrysalides sont parfaitement camouflées et quasiment introuvables. Au bout de quelque temps, les papillons éclosent. Après leur vol d’accouplement, les femelles pondent leurs œufs et le cycle recommence.

Le piège DCM DELTA-TRAP en combinaison avec DCM CYDALIMA-PHEROMONE® permet de surveiller et contrôler parfaitement le cycle de la pyrale du buis et d’en maîtriser l’infestation (flèches vertes).

 

Pulvérisez FlorBac® à l’intérieur de l’arbuste et répétez le traitement en cas de forte infestation. Dès que la mutation en chrysalides a commencé, la propagation de l’infestation peut uniquement être empêchée en coupant les tiges infestées pour éliminer les foyers d’infestation, y compris les chenilles. Veillez à éliminer les déchets de taille, les cocons de feuilles et de soie et les chenilles dans un sac bien fermé avec les déchets résiduels.

Utilisez les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations concernant le produit, y compris les phrases et les symboles de risque correspondants. Numéro d’autorisation : 10514P/B. A usage professionnel en Belgique uniquement.