Entretien

S.O.S. plantes d’intérieur

@Planttrekker
Thomas Goyvaerts
Spécialiste en plantes d'intérieur et ambassadeur DCM

Les plantes d’intérieur ont plus que jamais la cote. Nombreuses sont les pièces de vie qui prennent l’allure de mini-jungles. En offrant à vos colocataires verts l’amour et l’attention dont ils ont besoin, vous disposerez rapidement d’une collection de plantes résistantes et vigoureuses, dont vous pourrez être fier.

Il arrive toutefois que vos plantes soient en difficulté, qu’elles cessent de pousser ou perdent quelques feuilles. Toutes les plantes d’intérieur ne sont, bien évidemment, pas identiques. Un seul conseil ne suffira donc pas à sauver toutes les plantes. C’est pourquoi de Planttrekker a sélectionné pour vous sept thèmes sur lesquels il reçoit régulièrement des questions. Cela vous permettra d’identifier la cause éventuelle et de savoir pourquoi votre plante d’intérieur est malheureuse.

Comment choisir le bon emplacement pour ma plante d’intérieur ?

Bien prendre soin de vos plantes d’intérieur commence par choisir le bon emplacement. Dans un endroit trop ou trop peu éclairé, votre plante peut rapidement dépérir. L’étiquette qui accompagne votre plante vous donnera déjà quelques informations utiles à ce sujet.

Votre plante apprécie un emplacement en plein soleil ? Placez-la alors près d’une grande fenêtre orientée au Sud. Une fenêtre située à l’est ou à l’ouest de votre maison est idéale pour une exposition mi-soleil/ombre. L’étiquette indique que votre plante préfère l’ombre ? Choisissez alors un emplacement sur le côté nord de votre maison, ou placez la plante simplement loin de la fenêtre.

Votre plante a besoin d’un espace lumineux, mais vous n’avez pas de fenêtres ensoleillées disponibles dans votre maison ? Optez alors pour une lampe de culture afin de compenser le manque de lumière pour vos plantes.

Dois-je tailler mes plantes d’intérieur ?

Même si cela peut paraître contradictoire, tailler votre plante de temps en temps lui assure une meilleure croissance. La taille va stimuler votre plante à reprendre des forces, ce qui lui permettra de produire rapidement de nouvelles feuilles et de devenir plus vigoureuse. Évitez de tailler plusieurs fois par an, car votre plante ne l’aime pas et risque sinon de s’affaiblir à long terme.

Taillez vos plantes d'intérieur de préférence juste avant ou après la saison de croissance, soit juste avant le printemps ou juste après les mois d'été. Il n'est pas nécessaire de rabattre complètement la plante. Enlevez plutôt quelques morceaux courts ainsi que les tiges qui dépassent, pour qu’une nouvelle croissance puisse se produire. Après la taille, récupérez les morceaux de tiges pour faire des boutures et élargir ainsi votre collection de plantes.

Comment choisir le bon pot pour mes plantes d’intérieur ?

Assurez-vous que le nouveau pot est environ 20 % plus haut et plus large que le précédent. Évitez d’utiliser un pot trop petit pour ne pas ralentir la croissance de votre plante. Ne choisissez pas non plus un pot qui est plus de 20 % plus grand que l’ancien. Dans un pot qui est trop grand d’emblée, les racines ne peuvent pas absorber toute l'eau disponible et le terreau devient trop humide.

Vos plantes d’intérieur sont déjà très grandes et vous ne voulez pas qu’elles grandissent davantage ? Dans ce cas, conservez la même taille de pot, mais renouvelez le terreau. Les plantes continueront ainsi à pousser à un rythme plus lent et resteront plus longtemps en bonne santé.

Optez toujours pour un pot dont l’eau peut s’écouler ou utilisez un pot intérieur. Vous évitez ainsi que trop d’eau ne stagne au fond du pot, ce qui pourrait faire pourrir les racines.

Dois-je soutenir ma plante grimpante avec un bâton de mousse ?

Les plantes grimpantes, telles que le Monstera, l’Epipremnum, le Philodendron et le lierre poussent souvent beaucoup plus vite lorsque vous leur offrez un support pour les faire grimper. Dans la nature, ces plantes ont en effet le réflexe de grimper le plus haut possible pour capter plus de lumière.

Ces plantes connaîtront donc une forte poussée de croissance si vous leur offrez un bâton de mousse sur lequel elles peuvent pousser ou si vous les guidez le long d’une rampe d’escalier ou d’un autre support. Choisissez de préférence un grand bâton de mousse solide auquel la plante pourra s'accrocher pendant des années. Une fois qu’une plante s’est fixée sur votre bâton de mousse, il n’est pas facile de la détacher sans l’endommager.

Comment faire pousser ma plante plus vite ?

Pour une bonne croissance, votre plante a besoin d’un supplément de nourriture. En apportant à vos plantes d’intérieur des nutriments supplémentaires, elles produiront plus rapidement de nouvelles feuilles, qui seront en plus beaucoup plus fermes. Vous obtiendrez ainsi des plantes d’intérieur plus grandes, mais surtout des plantes en bonne santé.

Nourrissez vos plantes d’intérieur tout au long de la saison de croissance, c’est-à-dire pendant les mois de printemps et d’été. Vous pouvez utiliser un engrais en bâtonnets ou un engrais liquide que vous ajoutez simplement à l’eau d’arrosage. Pour un résultat optimal, choisissez toujours un engrais biologique, adapté à votre plante.

Quel terreau choisir pour mes plantes d’intérieur ?

Pour profiter de racines saines, il est très important d’offrir à votre plante un terreau approprié. En effet, certaines plantes ont besoin d'un terreau drainant qui sèche rapidement, tandis que d'autres préfèrent s'abreuver longtemps dans un sol humide. En cas de doute, choisissez un terreau prêt à l’emploi adapté à votre plante. Il existe par exemple des mélanges spéciaux pour orchidées, palmiers, bonsaïs, cactus et plantes grasses, etc.

Le Terreau Plantes d’intérieur est un mélange universel qui retient bien l’humidité, ce qui permet à votre plante d’y puiser l’eau plus longtemps. Utilisez-le donc surtout pour les plantes d’intérieur qui aiment les sols humides et requièrent un peu plus d’eau. Ce mélange standard constitue par exemple un excellent choix pour le Spathiphyllum, le Monstera, le Calathea, l’Aglaonema, etc.

Les hydro-granulés facilitent-ils l’arrosage de mes plantes d’intérieur ?

Si vous utilisez des hydro-granulés, déposez-en une couche sur le fond de votre cache-pot. Comptez une épaisseur d’environ 20 % de la hauteur totale du pot. Placez le terreau et la plante au-dessus. Lorsque vous avez trop arrosé, les granulés vont absorber l’excès d’eau, tout en réduisant ainsi le risque de ‘pieds mouillés’ pour vos plantes.

Vous préférez utiliser un pot intérieur ? N’oubliez pas de soulever le pot intérieur un jour après l'arrosage pour vous assurer qu'il ne reste pas trop d'eau au fond du cache-pot. S’il y a un excès d’eau, videz le pot et réduisez dorénavant la quantité d'eau que vous donnez. Lorsque vous contrôlez le cache-pot un jour après l'arrosage, vous devriez voir le moins d'eau possible.

Vous utilisez un pot dont le fond est percé ? Alors, il n'est pas nécessaire de prévoir un pot intérieur. Veillez à placer une soucoupe sous le pot pour protéger votre sol ou les autres surfaces lorsque l’eau excédentaire s’écoule du pot. Un fine couche d’hydro-granulés au fond du pot peut également s’avérer utile s’il reste trop d’eau dans la soucoupe.

En conclusion

Cet aperçu de questions et réponses sur les plantes d’intérieur vous permettra sans doute de sauver beaucoup des plantes qui embellissent votre maison ! Vous avez une autre question sur les plantes ? N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la page des questions fréquentes sur notre site web. Ou découvrez plus d’informations sur les plantes d’intérieur et leur entretien dans les autres articles de blog.

D'autres personnes ont aussi lu les conseils de jardinage suivants

Trouvez un point de vente près de chez vous

boog

DCM Newsletter

Vous souhaitez recevoir notre newsletter remplie de conseils et d’astuces pour le gazon, le jardin d’ornement, le potager et les plantes de terrasse et d’intérieur ?

Copyright © 2024 - Member of Group de Ceuster